A l’adolescence, je courais pour passer un peu de temps avec mon papa qui était effroyablement occupé. A 23 ans, mes motivations ont pris une nouvelle tournure. Devenue diabétique de type 1, la course m’aidait à réguler ma glycémie. Ensuite, j’ai voulu prouver que les diabétiques étaient capables de grandes performances.

Je me suis inscrite au club Type 1 Running team et je me suis mise à la compétition. Je courais pour améliorer mes performances. Puis j’ai eu un enfant.

Après sa naissance, les chronos ont perdu de leur importance. Je me suis tout de même remise à courir pour être avec les copines et échapper quelques heures aux tâches domestiques. A présent, je m’entraîne de nouveau très sérieusement. Je m’en voudrais de décevoir mon entraîneur qui entre temps est devenu aussi mon compagnon. De toute façon, je n’ai pas vraiment le choix. Avec les traces GPS, il est devenu très difficile de tricher !

N’est-ce pas chéri?

Elodie

#Type1RunningTeam #RunForDiabetes

Ouvrir le chat
Besoin d'aide ?
Hey ! Bienvenu sur le site de la Type 1 Running Team. Puis-je vous aider ?
Powered by