Une préparation aux petits oignons

Dimanche 8 mars, j’ai participé  à mon 1er trail de 21km avec une amie dans la commune d’Ardon dans le Loiret. C’était la 1ère édition composée d’un 10km, 21 km, 45 km et d’une marche nordique).

Je me suis levée à 6h00, glycémie à 1,04. Parfait. Pour le petit déjeuner ce sera lait d’avoine, pétales de maïs, flocons de riz, raisins secs et banane.
La grande question du matin : Quelle tenue vais-je porter ? Il fait froid mais réchauffement prévu en cours de matinée. Le temps de me préparer, sortir le chien, il est déjà l’heure d’aller chercher mon amie et son beau-frère. 20 min de route plus tard nous voilà arrivés à Ardon. Temps magnifique, mais grosse gelée. Changement de t-shirt version manches longues.

Départ prévu à 9h30. On récupère les dossards, petit contrôle de glycémie, 3,45. Bien haute mais hors de question de faire un bolus. Hypoglycémie garantie.
Pas d’objectif de temps pour ce trail, je ne cours pas vite ! ( j’ai franchement du mal à faire du fractionné). Seul objectif, terminer cette course !

11035502_10206063731975012_8140469392049453345_n

Un premier pas dans le Grand bain !

Nous devons être 150 coureurs. Top départ. Nous partons tranquillement. Premier passage dans l’eau. Puis, on enchaîne boue en continue. Interminable, difficile de courir. On s’enfonce parfois jusqu’à mi-mollet. Au bout de 5 km, j’ai l’impression d’avoir 1 kg de boue dans chaque chaussure. Au 8ème kilomètre, petit point côté. Arrivée au ravitaillement environ mi-parcours. Le temps de manger quelques morceaux de bananes et raisins secs et nous revoilà parties. Jusqu’ici tout va bien. Au 15 ème kilomètre, nous continuons de plaisanter. On enchaîne toujours sur un parcours boueux. On se demande dans quel état aurait été le terrain s’il avait plu les jours précédents ?

Le parcours dans la forêt est vraiment très agréable et il y a peu de portion de bitume.
Au 16 ème kilomètre, obligées de s’arrêter. Problème de balisage, deux voie s’offre à nous. On n’hésite, d’autres coureurs nous rejoignent. On décide d’aller tout droit. ça commence à être difficile. Deuxième arrêt, encore un problème de balisage. On prend à gauche. Nous croisons des marcheurs nordiques. On leur demande s’ils ont vu d’autres coureurs… réponse NON. Hop, demi tour. Dur…

Il nous reste 4 km, c’est dur. On s’accroche. On y va au mental.
Au 20ème kilomètre, une traversée de l’étang s’offre à nous. De l’eau glacée jusqu’aux hanches.
On ne sent plus nos jambes. On avance péniblement. Dernier kilo. On se motive mutuellement.
Ligne d’arrivée en visu ! ça y est on l’a fait ! Bien contente d’arriver.
2h26 d’effort.
Heureuse de l’avoir fait et surtout terminé. Je n’ai pas testé ma glycémie post Trail. Mon lecteur étant dans la voiture. Je suis allée directement au ravitaillement.

Carole

Ouvrir le chat
Besoin d'aide ?
Hey ! Bienvenu sur le site de la Type 1 Running Team. Puis-je vous aider ?
Powered by